57560574_313169826033390_8736456774237814784_n

Dans le cadre de nos interrogations sur les tenants et les aboutissants de l'effondrement actuel de notre système d'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, nous vous soumettons le cas suivant, à méditer...

Le directeur de l'ISG Gabès, Zouhair Hadhek, qui , sous couvert de servir l'institut, d'encourager la recherche et de participer à la production scientifique,
1. entreprend de collecter des articles de diverses spécialités, déjà parues dans différentes revues scientifiques, sans s'inquiéter des droits d'auteurs ou de la propriété intellectuelle, 
2. met en avant une belle page de garde et se met en tant qu'éditeur de cette œuvre sans comité scientifique ni comité éditorial ou rédactionnel , juste un comité d'organisation (sic!) qui ne représente ni la recherche ni l'ISG Gabès...
3. dépense environ 5000 DT de l'argent public en frais d'impression,
4. puis appelle cela "cahier de recherche", avec N° ISBN, parait-il, et l'exhibe fièrement sur internet.

On se demande pour quelle raison? Quelle valeur ajoutée pour la recherche, pour l'établissement et pour le pays? 
Réponse : Aucune, RIEN, ... aucun apport pour les chercheurs et les étudiants puisque ces articles sont disponibles chez les auteurs ou sur internet. Ces derniers n'ont pas besoin de ce "cahier de recherche" pour diffuser leur production et n'ont même pas le droit à une ligne supplémentaire dans leur liste de travaux.
Les lecteurs, non plus, n'ont pas besoin de ce "cahier" pour accéder aux articles, une simple liste aurait suffit. Nous n'avons pas l'habitude de lire des articles scientifiques sur papier glacé (vive l'argent public!) mais plutôt par simple tirage imprimante sur papier ordinaire ou plus simplement une lecture sur écran. L'autre problème c'est que ce "cahier" est introuvable ! On se demande où sont passées les milliers d'épreuves imprimées?
Vous allez dire : c'est peut être un point de départ, un début d'une tradition visant à des publications de travaux originaux? 
NON, désolé, ce n'est pas la bonne explication, car ce numéro de 2016 est resté sans suite, pas de numéro 2, qu'on attend depuis 3 ans, aucune collaboration avec quiconque, unités de recherche, laboratoires ou équipes scientifiques..... RIEN....
Par ailleurs, ce n'est même pas une revue scientifique, les revues scientifiques intitulées "cahier de recherche..." ne publient que des articles originaux non publiés, ce qui n'est pas le cas ici. Ce qu'a fait le directeur de l'ISGG, c'est juste l'inverse : une impression papier de travaux de recherches déjà publiés et diffusés, un effort impressionnant de copier puis de coller des articles à l'usage spécifique d'étagères miteuses.
Cela ressemble fortement à du plagiat, du "copier-coller". La COPE appelle cela du "Self-plagiarism" ou "suspected salami publishing", dans ce cas ce serait un "plagiat officiel" puisque c'est un directeur d'un établissement public avec l'argent public, qui l'a commis. C'est un acte contraire à toute déontologie de la recherche et de l'enseignement supérieur, cela porte atteinte à la bonne réputation de notre système de recherche...
Alors on se demande : ce produit soi-disant scientifique qui s'avère orphelin, déficient, délabré, isolé et inutile : pour qui, pourquoi ?...
Il apparaitrait alors que ce serait pour le seul profit personnel de celui ou ceux qui ont osé rajouter une ligne sur leur CV d'enseignant-chercheur,
suivez mon regard...
Voilà donc ce que font certains de nos chers élus, notre élite, nos intellectuels décideurs, au vu et au su de tous et ce sont les premiers qui viennent nous dire "le pays est perdu..."!
Dans ce cas, il est utile d'affronter nos problèmes internes; il est grand temps de dire STOP à la décadence, arrêtons de faire le diagnostic de la dégringolade de notre pays et passons à la phase qui suit l'évaluation, la mise en place des mesures correctives.

Voir sur le site web de l'ISGG :

"* 2016 : Cahier de Recherche ISGG
Nous avons l'honneur de vous informer que l'ISG de Gabès vient de publier un cahier de recherche biannuel; il est multidisciplinaire . il constitue un cadre scientifique à la disposition de chercheurs de l'institut supérieur de gestion de gabès . son objectif est d'exposer et de mettre à disposition l'apport scientifique des enseignants et chercheurs de l'institut en rassemblant les travaux publiés ou présentés dans des colloques ou conférences nationaux et internationaux avec comité scientifique. 
Le comité d'organisation de ce cahier de recherche est représenté par : 
- Zouhaier Hadhek 
- Ines ben Hamouda 
- Ali benabdennour 
- Sarra hafsa 
- Mohamed khorchani 
* Appel à communication 
Tout enseigant-chercheur à l'ISG de Gabès, auteur d'un article publié ou présenté dans un colloque ou conférence avec comité scientique ( national ou international ) , peut envoyer le dit article pour publication au cahier de recherche de l'ISG de Gabès. le texte est à envoyer par courrier éléctronique à l'adresse suivante : 
cr.isgg@yahoo.fr, précédé dune page comprenant les fonctions at appartenance du ou des auteurs. le texte (en format word) doit respecter la mise en forme prédéfinie (voir template publié au site web de l'ISG ). la date limite pour l'envoie des articles est le 31 mars pour le numéro de mai et le 30 septembre pour le numéro de novembre"
http://www.isggb.rnu.tn/index.php…